Cette semaine, je discute !

Cette année, je…

Le dimanche, Agoaye nous donne le verbe à utiliser durant la semaine, à nous ensuite de créer la phrase que nous désirons, selon nos possibilités, selon nos envies.
Cette phrase nous accompagnera durant toute la semaine et le but du jeu est de faire en sorte qu’elle se réalise au moins une fois.
Il est important de penser à de mini-résolutions bienveillantes, destinées à nous encourager à bâtir une spirale positive et active dans nos vies.


Cette semaine, je discute

Le matin je discute avec mon petit de ses rêves de la nuit. Je discute aussi avec ma fille de ses cours de la journée, de son amoureux, des projets de la semaine (coiffeur, nouvelles chaussures…). Je discute aussi un peu avec mon chéri de ce qu’il va faire aujourd’hui ou de nos rendez-vous respectifs. ensuite ils partent.

Jusqu’à midi, je suis en tête à tête avec moi-même. Je travail, je discute par mail. Parfois il arrive qu’on me téléphone ou que mon copain me parle d’un truc qu’il vient d’acheter.

Midi. Là, nous discutons un peu de la météo, beaucoup de ce que nous allons manger. On mets les infos et ajoutons ce que nous avons appris via internet et ses réseaux à ce qu’annonce le présentateur.

Aujourd’hui mercredi, la routine va être rompue par le retour des monstres. Ils vont nous raconter ce qu’ils ont fait, leurs bêtises et leurs cours. Il va y avoir des « hé ben moi, hé ben, hé ben normalement moi je veux du cocaaaa », des « mais heuuu, il m’a touchééé avec ses pieds ! », des « j’ai plus faim » et des  » oh oui du dessert ! ».

Et ils vont jouer, crier, parler, tandis que je vais retrouver mon ordi et mon silence jusqu’à ce soir.

discute

Ce soir, où à 18h tapantes ils vont commencer à me dire « j’ai faaaiiiinnnn », où Tom va piquer des gâteaux parce que le dîner n’arrive pas assez vite pour lui alors que si je travaillais ailleurs, il ne mangerait pas avant 19h30.

Et les coucher à 20h/20h30. Et se retrouver en amoureux en n’ayant pas grand chose à se dire. Et recommencer le lendemain.

 

 

2 Comments

  1. Nos journées sont très différentes, je ne parle à personne quand je ne bosse pas moi.
    En revanche, point commun : moi aussi j’ai quelqu’un qui commence à réclamer à manger dès 18h 🙂 Mais c’est un chat :))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *